Resultat Rallycross Lessay 2013 Ford

Disputées dans des conditions dantesques, les finales de cette huitième manche du Championnat de France de Rallycross ont couronné pas moins de cinq pilotes ! Fabien Pailler (Peugeot 208), vainqueur d’une finale rocambolesque à Lessay, s’offre un second titre* dans la catégorie reine ! Le Breton est magistralement imité par Samuel Peu en Super 1600, Olivier Spampinato en Coupe Twingo R1 Rallycross, Christophe Saunois en Division 3 et Stéphane Hameau en Division 4. En Normandie, Jean-Sébastien Vigion (Clio R3) a quant à lui décroché une nouvelle victoire en Super 1600 alors que David Vincent (Renault Clio), en ‘D3’, et Florian Zavattin (Renault Clio), en ‘D4’, accrochaient un premier succès mérité cette saison !

Supercar – Trophée Yacco

Sur une piste aux conditions constamment changeantes, l’adaptation des réglages et du pilotage était une des clés de la réussite ce week-end. A ce petit jeu, Guerlain Chicherit (Renault Clio) se montrait le meilleur en dominant le classement intermédiaire à l’issue des manches qualificatives.

En demi-finales, sous une pluie de plus en plus abondante, le spectacle était au rendez-vous ! Fabien Pailler (Peugeot 208), leader du championnat, remportait la sienne et revenait dans le match après un début de week-end difficile. Au même moment, son plus proche rival pour le titre, Florent Béduneau (Peugeot 208), devait stopper sa course après un accrochage avant d’être repêché en finale.

Dans la deuxième demi-finale, un autre pilote en profitait pour revenir sur le devant de la scène après une entame de meeting délicate : Cyril Raymond (Peugeot 208). Le vainqueur de la série RX2 en Championnat du Monde et du Global Rallycross Lites aux Etats-Unis frappait un grand coup au bon moment en l’emportant.

Lors de l’ultime confrontation, Fabien Pailler prenait le meilleur départ et évitait le gros accrochage qui se passait au premier virage et qui laissait sur le carreau Cyril Raymond notamment. Déroulant jusqu’à l’arrivée, le Breton décrochait une troisième victoire cette saison qui lui permettait de devenir le nouveau Champion de France 2017*, une course avant la fin ! Le pilote du Team Pailler Compétition, déjà lauréat en 2014, pourra venir sans pression à Dreux, pour le final du Championnat.

Florent Béduneau (Peugeot 208) passait la ligne d’arrivée en deuxième position avant d’être déclassé, laissant ainsi Jochen Coox (VW Polo) et Patrick Guillerme (Peugeot 208) monter sur le podium ! Guerlain Chicherit (Renault Clio), Philippe Maloigne (Peugeot 208) et Emmanuel Anne (Peugeot 208) prenaient respectivement le quatrième, cinquième et sixième rang.

Super 1600 – B-Fast

Après une nouvelle saison menée de main de maître, Samuel Peu (Citroën Saxo) n’avait ‘que’ 24 points à obtenir pour devenir Champion de France S1600 pour la deuxième année consécutive ! Vainqueur de toutes les manches qualificatives et de sa demi-finale, le pilote de Varades était couronné avant même la finale, où il prendra la quatrième place.

Auteur d’un départ et d’un premier virage d’anthologie en finale, Jean-Sébastien Vigion (Renault Clio R3) faisait encore étalage de tout son talent dans des conditions de piste dantesques et accrochait une troisième victoire consécutive ! Il revenait de loin, lui aussi, après avoir arrêté son effort un tour trop tôt en demi-finale le privant de la pôle. Le Creusois était suivi par Maximilien Eveno (C2 S1600) avec qui il devra croiser le fer à Dreux, lors de la dernière épreuve, pour le titre honorifique de ‘Vice Champion’ !

Pour son retour à la compétition et au volant d’une Peugeot 206 S1600, Laurent Chartrain n’a pas tardé à se signaler en prenant une belle troisième place malgré une petite erreur. Derrière le nouveau Champion de France, quatrième, Patrice Durand (Skoda Fabia) décrochait son premier top 5 devant Julien Hardonnière (Renault Twingo S1600).

Championnat de France Junior & Coupe Twingo R1 Rallycross – Centrakor

Avec trois championnats en un, la Coupe Twingo R1 Rallycross ne manque pas d’intérêt cette année encore !

Pour sa première saison dans la discipline, Olivier Spampinato aura sans cesse impressionner en montrant une régularité de tous les instants. A Lessay, le pilote SRD accrochait un quatrième succès et surtout un huitième podium en autant de courses qui lui offraient le titre dans la Coupe Twingo R1 Rallycross 2017 !

Après sa victoire à Essay, Nicolas Flon prouvait son niveau dans des conditions difficiles en prenant une belle médaille d’argent dans la Manche devant Emmanuel Danveau. Le Mayennais réalisait une excellente opération pour le Championnat de France Junior avec cette troisième place ! Il profitait de la contre performance d’Allan Mottais en demi-finale, sixième, et de Valentin Comte, cinquième en finale. A Dreux, les trois ‘jeunes loups’ arriveront regroupés en seulement … un point !

Sur le Circuit de Lessay-Manche, à noter la superbe performance de Gaëlle Moncarré, quatrième de la finale en plus de sa victoire dans la finale de la Coupe des Dames. La victoire chez les féminines se jouera également à Dreux entre Gaëlle Moncarré et Mégane Hardonnière.

Division 3 – Centrakor

Si le Rallycross de Lessay sacrait une nouvelle fois Christophe Saunois (Toyota Corolla) en Coupe de France de Division 3, grâce à sa deuxième place, c’est un autre homme qui s’est signalé sous la pluie manchoise !

Passé plusieurs fois à côté de la victoire cette saison, David Vincent (Renault Clio) a enfin pu concrétiser son niveau de performance et décrocher un premier succès ! Auteur d’une finale parfaite, le Breton devance Christophe Saunois, fraîchement titré, et Xavier Briffaud (Mini Cooper). Benoit Morel (Ford Fiesta) et Mathieu Trévian (VW Scirocco) complétaient le top 5.

Division 4 – AFOR

En Division 4, le vainqueur de la Coupe de France était connu avant même les phases finales ! En effet, auteur d’une saison de haute volée, Stéphane Hameau (Peugeot 306) décrochait le graal à l’issue des manches qualificatives. Heureusement pour le Mayennais qui voyait sa mécanique le trahir en demi-finale ..

Sans le nouveau lauréat 2017, la lutte était plus ouverte que jamais. Après le faux-départ d’Aurélien Crochard, c’est Jean-Mickaël Guérin (Peugeot 206) qui partait devant mais c’était sans compter sur un Florian Zavattin (Renault Clio) déchaîné ! Trois fois deuxième cette année, le pilote de la Clio enlevait enfin sa première victoire ! Xavier Goubill (Peugeot 306), performant tout au long du week-end, se faisait griller la politesse et prenait la deuxième place devant Guérin, Jessica Tarrière-Anne (Renault Clio), revenue de loin après un samedi compliqué, et Christophe Barbier (DS 3).

Horaires Diffusion TV :

Dimanche 8 Octobre à 9h30 sur La Chaine L’EQUIPE

Classement Finales Lessay #008 :

Supercar : 1. Fabien Pailler – 2. Jochen Coox – 3. Patrick Guillerme – 4. Guerlain Chicherit – 5. Philippe Maloigne…

Super 1600 : 1. Jean-Sébastien Vigion – 2. Maximilien Eveno – 3. Laurent Chartrain – 4. Samuel Peu – 5. Patrice Durand…

Coupe Twingo R1 : 1. Olivier Spampinato – 2. Nicolas Flon – 3. Emmanuel Danveau – 4. Gaëlle Moncarré – 5. Valentin Comte …

Division 3 : 1. David Vincent – 2. Christophe Saunois – 3. Xavier Briffaud – 4. Benoit Morel – 5. Mathieu Trévian…

Division 4 : 1. Florian Zavattin – 2. Xavier Goubill – 3. Jean-Mickaël Guérin – 4. Jessica Tarrière-Anne – 5. Christophe Barbier…

Classement Général du Championnat et de la Coupe de France* (8/9) :

Supercar : 1. Fabien Pailler 266 pts – 2. Florent Béduneau 237 pts – 3. Guerlain Chicherit 195 pts – 4. Jonathan Pailler 188 pts – 5. Philippe Maloigne 184 pts –…

Super 1600 : 1. Samuel Peu 278 pts – 2. Maximilien Eveno 238 pts – 3. Jean-Sébastien Vigion 219 pts – 4. Julien Hardonnière 172 pts – 5. Damien Meunier 160 pts …

Coupe Twingo R1 : 1. Olivier Spampinato 275 pts – 2. Valentin Comte 217 pts – 3. Allan Mottais 209 pts – 4. Emmanuel Danveau 192 pts – 5. Didier Morel 180 pts – …

Championnat Junior : 1. Allan Mottais 157 pts – 2. Valentin Comte 157 pts – 3. Emmanuel Danveau 156 pts – 4. David Bouet 109 pts – 5. Luc Derrien 79 pts …

Division 3 : 1. Christophe Saunois 287 pts – 2. Mathieu Trévian 239 pts – 3. Xavier Briffaud 232 pts – 4. Benoit Morel 195 pts – 5. David Vincent 187 pts …

Division 4 : 1. Stéphane Hameau 268 pts – 2. Florian Zavattin 232 pts – 3. Xavier Goubill 186 pts – 4. Aurélien Crochard 180 pts – 5. Anthony Paillardon 159 pts …

 

*sous réserve de la publication officielle des résultats par la FFSA

 

Retrouvez toutes les informations et les classements sur www.rallycrossfrance.com

Contact presse : Mathieu Anne – Attaché de presse AFOR – presse@rallycrossfrance.com

Jérôme Grosset-Janin, né le à Sallanches (Haute-Savoie), est un pilote de rallye et de rallycrossfrançais. Il a notamment remporté le Championnat de France de rallycross en 2013 et a terminé 2ème du Championnat d'Europe de rallycross en 2015 et 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jérôme Grosset-Janin commence le sport automobile en 2003 et durant trois saisons, il s'exerce sur glace et sur terre. Durant l'été 2003, il participe à deux courses de la Coupe Saxo de rallycross et au cours de l'hiver, il prend part à la Ice Race Series International où il signe la deuxième place en finale et le meilleur tour en course[1].

En 2005, il obtient le titre de Champion Promotion du Trophée Andros[2].

Enfin, c'est également à cette époque qu'il fait ses premiers pas au sein du Championnat de France de Rallycross, en Division 1.

En 2006, après ces débuts très prometteurs, il se lance dans le rallye et termine 3e du championnat de France des Rallyes asphalte. À 22 ans, il gagne le rallye du Rouergue et celui du Mont-Blanc devenant ainsi le plus jeune vainqueur d’un rallye en Championnat de France[3].

En 2009, il revient au rallycross et participe partiellement au Championnat de France de rallycross, en Division 1. En 2010 et 2011, il passe dans la catégorie reine Supercar et obtient la troisième place du championnat. Son évolution continue et après avoir été vice-champion en 2012, la consécration arrive : il obtient ainsi en 2013 son premier titre de Champion de France avec 5 victoires en 7 courses[4].

2014 est une ouverture à l'international pour le Pilote français qui décide de se lancer dans le Championnat d'Europe de rallycross[5]. Il participe également à une manche du Championnat du monde de rallycross, sur le circuit de Lohéac, en France[6]. Après une demi-finale mouvementée, il terminera 7e au classement général, se positionnant ainsi, pour la deuxième fois depuis le début de la saison, parmi les 10 pilotes de rallycross les plus rapides au monde[7],[8].

Pour cette saison 2014, il est au volant d'une Clio 3, possédant un moteur 4 cylindres développant 550 chevaux, ainsi que 4 roues motrices et une boite de vitesses séquentielle.

  • Jérôme Grosset-Janin devant l'Audi S1 Eksrx d'Anton Marklund,en Allemagne sur le circuit de Estering.

Pour la saison 2015, il change d'équipe et rejoint l'équipe britannique Albatec Racing[1]au volant d'une Peugeot 208 WRX en Championnat d'Europe de rallycross. Dès la première épreuve, en Belgique, sur le circuit de Mettet, il remporte la finale, puis ramènera un podium en Allemagne, sur le circuit de Buxtehude (ville). Il participe également à l'épreuve Française Championnat du monde de rallycross FIA sur le Circuit de Lohéac avec comme coéquipier Yvan Muller, quadruple champion du monde du Championnat du monde des voitures de tourisme. La fin de saison sera nettement plus compliqué, malgré une très bonne pointe de vitesse et de très grosse performance en qualifications. Il accumulera des problèmes lors des phases finales, erreur de stratégie du tour joker sur le circuit de Hell (Norvège), accrochage et abandon sur le mythique Circuit de Barcelone-Catalogne et enfin une crevaison à Franciacorta. Il remporte le titre de Vice-Champion d'Europe de Rallycross.

Après une très bonne saison, Jérome décide de repartir en 2016 avec Albatec Racing et la Peugeot 208 WRX, avec comme objectif le titre de Champion d'Europe EuroRX.

Saison 2014 - rallycross catégorie Supercar[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Classement final - saison 2014: 8e[9]

DatePays et circuitClassement de la courseManches qualificatives
Septembre 2014Italie, Circuit de Franciacorta31e[10](1) 23e - (2) 12e - (3) / - (4) /
Septembre 2014Allemagne, Circuit d'Estering9e[11](1) 14e - (2) 16e - (3) 27e - (4) 4e
Juillet 2014Belgique, Circuit Jules Tacheny10e[12](1) 12e - (2) 25e - (3) 12e - (4) 24e
Juin 2014Norvège, Circuit de Hell15e[13](1) 5e - (2) 26e - (3) 33e - (4) 33e
Mai 2014Angleterre, Circuit de Lydden Hill2e[14](1) 10e - (2) 10e - (3) 2e - (4) 11e

Championnat du Monde[modifier | modifier le code]

DatePays et circuitClassement de la courseManches qualificatives
Septembre 2014France, Circuit de Lohéac7e[15](1) 5e - (2) 10e - (3) 14e - (4) 7e
Septembre 2015France, Circuit de Lohéac14e(Q1)1er - (Q2) DNF - (Q3) 13ème - (Q4

Championnat de France[modifier | modifier le code]

DateCircuitClassement de la courseManches qualificatives
Octobre 2014Circuit de l'Ouest Parisien, DreuxVainqueur[16](1) 1er - (2) 2e - (3) 2e - (4) 1er

Classements en Championnat de France[modifier | modifier le code]

Victoires en Championnats de France[modifier | modifier le code]

Championnat de France des rallyes[modifier | modifier le code]

Championnat de France de rallycross[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Dreux
  • 2013 : Essay, Châteauroux, Lavaré, Lessay, Mayenne, Essay 2, Dreux;
  • 2012 : Essay 1, Lessay, Dreux 2;
  • 2011 : Faleyras, Châteauroux;
  • 2010 : Lavaré, Dreux 2.

Partenaires[modifier | modifier le code]

Jérôme Grosset-Janin a établi un partenariat solide et de longue durée avec Poujoulat, 1er fabricant européen de conduits de cheminées et sorties de toit métalliques[17].

D'autres sociétés sont également aux côtés de Jérôme Grosset-Janin depuis plusieurs années comme Mazaud et Piejac Maingret, actifs respectivement dans la construction et la logistique.

Enfin, des partenaires plus récents font aussi partie de l'aventure comme O'Neill, B2B et RRS.

Engagements[modifier | modifier le code]

Jérôme Grosset-Janin sera Parrain de l'association Les Routes du Bonheur pour son édition 2015[18].

Cette association propose à des enfants en situation de handicap de partir durant une semaine au printemps, découvrir la région de Haute-Savoie à bord de voitures d'exception.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ↑Une Xsara pour Jérôme Grosset-Janin
  2. ↑Jérôme Grosset-Janin, détails
  3. ↑plus jeune vainqueur d’un rallye en Championnat de France
  4. ↑Champion de France 2013 de rallycross.
  5. ↑Jérôme Grosset-Janin en Championnat d'Europe de Rallycross
  6. ↑Grosset-Janin ready for home RX.
  7. ↑Classement officiel FIA, Lohéac
  8. ↑Classement officiel FIA, Angleterre, Lydden Hill
  9. ↑Classement officiel FIA, Championnat d'Europe
  10. ↑Classement officiel FIA Italie, Franciacorta
  11. ↑Classement officiel FIA Allemagne, Estering
  12. ↑Classement officiel FIA Belgique, Jules Tacheny
  13. ↑Classement officiel FIA Norvège, Hell
  14. ↑Classement officiel FIA Angleterre, Lydden Hill
  15. ↑Classement officiel FIA Lohéac, France
  16. ↑Classement officiel Rallycross France
  17. ↑Poujoulat soutient Jérôme Grosset-Janin dans son nouveau défi européen
  18. ↑L'association Les Routes du Bonheur

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Jérome Grosset-Janin sur le circuit de Lydden Hill en 2014.
Jérôme Grosset-Janin - Lohéac 2014
Jérôme Grosset-Janin sur le circuit de l'Ouest Parisien à Dreux le 12 octobre 2014, sur une piste humide.

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *